Un match au rabais ?

Il n’y a pas si longtemps, obtenir des places pour assister à un match du XV de France au Stade de France relevait de la gageure, en particulier pour les non licenciés ne pouvant compter que sur leur rapidité et un peu de chance pour décrocher leur sésame depuis une billetterie officielle. Samedi, l’enceinte dionysienne sonnera creux pour la rencontre qui opposera les Bleus à la sélection sud-africaine.

Gageons que les efforts de la FFR pour remplir le stade à coup de rabais sur le prix des billets (qui ravira certainement ceux qui auront payés 50€ des places aujourd’hui vendues à 50% de leur valeur initiale) et d’invitations aux écoles de rugby permettront d’améliorer un taux de remplissage estimé à moins des deux-tiers des 80.000 sièges disponibles.

Il n’en demeure pas moins que le XV de France n’attire plus les foules. Et ce n’est pas un problème de localisation de la rencontre. L’organiser à Toulouse ou à Bordeaux aurait-il permis d’assurer le remplissage d’enceintes de 40 à 50.000 places que cela ne changeait rien au constat de la désaffection  du public pour ces Bleus qui ne font plus rêver personne.

La concurrence du football, encore sur son nuage mondialiste, ne saurait être considérée comme une explication valable. Tout au plus s’agit-il d’un phénomène conjoncturel ne masquant pas un vrai problème de fond. Le XV de France ne fait plus recette. L’enchaînement des mauvais résultats allié à la médiocrité des prestations tricolores depuis de longs mois ont conduit les supporters à privilégier leur télévision, manifestant ainsi par leur absence des gradins une défiance aussi regrettable qu’inévitable. Pour qu’ils retrouvent le chemin des stades, il faudrait que leur sélection redevienne sinon une machine à gagner, au moins une équipe susceptible d’inquiéter les meilleures nations mondiales.

Est-ce à dire qu’on assistera samedi à un match au rabais ? Il faut être optimiste et se dire qu’en affichant la solidité défensive du dernier Tournoi et en réitérant de manière plus consistante les bonnes dispositions offensives entrevues lors de la tournée estivale en Nouvelle-Zélande, le XV de France pourrait tout à fait venir à bout de Springboks qui ont affichés quelques faiblesses samedi dernier à Twickenham.

A défaut, une nouvelle désillusion sera très probable, alimentant la crise que traverse actuellement le rugby français.

Lien Permanent pour cet article : http://renvoiaux22.fr/WordPress3/un-match-au-rabais/

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.