Un envoyé très spécial au Japon

© Jose Fuste Raga / Getty Images

Dans quelques jours sera donné le coup d’envoi de la Coupe du monde de rugby, organisé au Japon.

Renvoiaux22 y sera représenté pendant une bonne moitié de la compétition, en la personne de François-Xavier (c’est son nom – d’emprunt – dont on laissera aux curieux le soin d’en chercher l’origine).

Avant de profiter des billets qu’il voudra bien nous faire parvenir, Renvoiaux22 vous présente en quelques lignes son envoyé très spécial en terres nippones.

François-Xavier est issu d’ une famille archéo-aquitaine, où les avants valeureux sont légion, et où on pense bien volontiers, qu’ après la soupe et avant l’ école, c’ est encore le rugby qui élève le mieux son homme. Indigne rejeton de cette lignée, François-Xavier a limité sa pratique à combler plus qu’ occuper les postes dont les titulaires étaient retenus loin du pré par les prescriptions des disciples d’ Esculape.
Il a toutefois pris des cours de rattrapage dans les tribunes, escortés d’anciens au regard avisé et au verbe dru.
Comme il a bien fallu se trouver des centres d’intérêt, François-Xavier s’est plongé dans la lecture d’ouvrages consacrés à l’histoire et aux beaux-arts. A leur nombre, figure celui cher au cœur de tant de Français : il s’agit bien sûr de la gastronomie, qu’il pratique en amateur assez éclairé.

Dans ce paysage a retenti l’annonce de la coupe du Monde au Japon.

Intrigué depuis longtemps par ce pays à la fois si loin et si proche, François-Xavier s’est décidé à boucler sa malle pour passer de l’extrémité d’un continent à l’extrémité d’ un autre continent. Il part donc vers l’Orient dans le but de soutenir nos Coqs, qui auront besoin de tous les encouragements possibles, et de découvrir une civilisation dont le seul point commun qu’il voit avec la France est le système métrique.

Ses connaissances de l’empire du Soleil levant ne sont pour l’instant que théoriques, puisqu’il n’a même jamais mis les pieds dans un restaurant dit « japonais ». Il abordera donc avec des yeux et des papilles neufs ce pan de la culture locale.

« Par les soleils couchants, il semble qu’au-delà de notre horizon, s’ouvrent les pays chimériques, les pays qui nous jettent en plein rêve et qui sont pour nous des paradis accessibles », disait Jules Renard il y a maintenant plus d’ un siècle.

François Xavier se propose donc, par l’intermédiaire de renvoiaux22.fr, de vous en transmettre des notes, des photos et des impressions (au Soleil levant, comme aurait pu le dire Claude Monet).

Rendez-vous à partir du 20 septembre !

Lien Permanent pour cet article : http://renvoiaux22.fr/WordPress3/un-envoye-tres-special-au-japon/

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.