«

»

Nov 12

Imprimer ceci Article

Les maux bleus (d’après Christophe)

Il est six heures au clocher de l’église
A Marcoussis les fleurs poétisent
Brunel a sorti le parapluie
Chaque soir Denis Troch l’attend
Il lui sourit
Il faudrait qu’ils se parlent
A tout prix
Ils doivent se dire les maux bleus
Ces maux étalés sous nos yeux
Parler n’est pas si ridicule :
Les Bleus avancent et puis reculent
Construisent des phases inutiles
Qui brisent leurs élans fragiles
En fin de rencontre
Fin de rencontre
Ils se diront les maux bleus
Qui rendent leurs fans malheureux
Ils critiqueront sans le nommer
Le Top14 démodé
Défaut mental, perte de fil
Qui donne la tactique inutile
De fin d’rencontre
De fin d’rencontre
Il n’y a plus d’public, d’guichet fermé
Dans les têtes la confiance est touchée
Quand ils reviennent à Marcoussis
C’est pas gai on le voit
Nul ne sourit
Il faudra bien que Jacques comprenne
A tout prix
Ils doivent se dire les maux bleus
Ces maux qui nous sautent tous aux yeux
Toutes les excuses qu’ils se donnent
Sont comme les baisers que l’on vole
Les fans gardent une rancœur subtile
Qui gâcherait l’instant fragile
Des retrouvailles
Des retrouvailles
Il doivent se dire les maux bleus
Qui rendent leurs fans malheureux
Genre de commotion sans parole
Sans un recours au protocole
Et tous les longs discours futiles
Ternissent pour leurs fans le style
Des retrouvailles
Des retrouvailles
Ils doivent se dire les mots bleus
Ces maux qui nous sautent tous aux yeux
Ils doivent se dire les maux bleus
Pour rendre enfin les gens heureux
Tous les maux bleus
Tous les maux bleus

Lien Permanent pour cet article : http://renvoiaux22.fr/WordPress3/les-maux-bleus/

Facebook comments:


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>