«

»

Juin 12

Imprimer ceci Article

Le Mongol vous salue bien

CrausteMichel Crauste une figure emblématique du rugby des années 50 et 60. Son surnom ? « Le Mongol ». Il lui a été donné par son entraîneur au Racing club de France, Robert Poulain. Troisième-ligne puissant et racé, cavaleur autant que combattant, il a marqué de son empreinte l’ovalie hexagonale et internationale.

Celui qui restera certainement l’un des meilleurs flankers de notre histoire, a accepté d’accorder un long entretien au philosophe Christophe Schaeffer.

Dans « Le testament du Mongol », Michel Crauste se livre comme il ne l’a certainement jamais fait, évoquant naturellement sa carrière exceptionnelle mais également sa vie personnelle, lui qui n’a pas été épargné par les épreuves de la vie. Tout au long de cet ouvrage joliment illustré, le Troisième-ligne international raconte ses grands matchs avec le Racing, Lourdes et le XV de France, nous faisant vivre – ou revivre – ces moments exceptionnels à l’image de la finale du Championnat de France 1957 ou du test match remporté contre les Springboks à Spring en 1964, resté dans les annales comme l’un de ses plus grands exploits du rugby tricolore.

Mais, et surtout, c’est à une réflexion sur le sens du rugby que nous invite ce livre. A travers une douzaine de chapitres évoquant chacun une de ces fameuses valeurs dont l’ovalie se réclame (« engagement », « solidarité », « honneur », « respect », « amitié »…), habilement guidé par le questionnement de Christophe Schaeffer, le « Mongol » nous donne sa vision du rugby moderne, le comparant à celui qu’il a pratiqué dans les années 50 et 60. Une vision sans concession face à certaines dérives actuelles (le défi physique devenu systématique, l’individualisme, l’argent roi…), mais toujours passionnée. Cet homme-là reste un amoureux inconditionnel de ce sport, malgré tout.

A la lecture de ce livre, on ressent beaucoup d’admiration pour le joueur, et davantage encore pour l’homme, dont la sagesse et l’intelligence éclairent chaque page de l’ouvrage. Au moment où il est de bon ton de railler les « valeurs » du rugby, parfois sous couvert d’anonymat, ce Testament du Mongol offre un témoignage de premier ordre sur ce jeu, qui, malgré tout, a encore beaucoup à offrir à ceux qui le pratiquent et qui l’aiment.

 Le testament du Mongol

Éditions 5 Editeurs

25€

Lien Permanent pour cet article : http://renvoiaux22.fr/WordPress3/le-mongol-vous-salue-bien/

Facebook comments:


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>