Le groupe, c’est fait. Maintenant, l’équipe…

Les sélections de l’équipe de France donnent lieu à deux types de pronostics distincts, aussi stimulant intellectuellement l’un que l’autre. Le premier porte sur le groupe d’une trentaine de joueurs formant le vivier dans lequel le sélectionneur puisera son équipe-type et les sept remplaçants.  Maintenant que Philippe Saint-André a dévoilé sa liste, il reste à trouver le XV de départ pour la première journée du tournoi, le 5 février au Stade de France face à l’Italie.

La philosophie du nouveau sélectionneur semble s’articuler autour de deux axes principaux : privilégier le renouvellement de l’équipe par touches successives plutôt que par un bouleversement massif et se concentrer sur les fondamentaux de ce jeu avant d’envisager des schémas tactiques plus ambitieux.

Ces deux aspects du projet et le fait que l’équipe n’aura que quelques jours d’entraînement avant d’attaquer l’Italie semble militer pour une feuille de match qui devrait comporter les noms d’une grande partie de ceux qui ont affronté les All Blacks en finale de la coupe du monde. Qui plus est, le premier match du tournoi des six nations au Stade de France sera l’occasion pour la Fédération de faire acclamer par les supporters du XV de France leurs héros de l’Eden Park.

Compte tenu de la non sélection de Lionel Nallet, on pourrait donc avoir une première ligne composée de Fabien Barcella, William Servat et Nicolas Mas, une deuxième ligne associant Pascal Papé et Yoann Maestri (on mise une pièce sur la première sélection du Toulousain) et une troisième ligne Bonnaire – Harinordoquy-Dusautoir. Encore que les prestations récentes de Louis Picamoles et Yannick Nyanga – et leur complémentarité de club avec Thierry Dusautoir – ne poussent les sélectionneurs (dont Yannick Bru…) à associer les trois stadistes d’entrée. Cela est possible, mais peu probable.

Derrière, on voit mal Philippe Saint-André laisser Vincent Clerc sur le banc. Et s’il entend démarrer avec les mondialistes, il pourra compter sur l’intégralité des trois-quarts qui ont disputé la finale. On imagine cependant assez difficilement le sélectionneur reconduire l’expérience « Parra à l’ouverture ». Au bénéfice de son excellent parcours en championnat, François Trinh-Duc devrait débuter en numéro 10.

A moins que Lionel Beauxis ne le coiffe au poteau. Face au jeu Italien, qui est à l’aise dans des configurations de match quelque peu « destructurées », Philippe Saint-André pourrait vouloir privilégier l’occupation au pied et des lancements d’attaques peut-être plus classiques (avec un ouvreur assez éloigné de la ligne d’attaque) mais sécurisants. Qui plus est, Lionel Beauxis fait très fort actuellement avec Toulouse. Autre paramètre à prendre en compte, le demi de mêlée. Avec un Morgan Parra un peu plus rapide que Dimitri Yachvilli, mais gérant un peu moins bien les temps faibles de son pack, on peut imaginer une association avec Lionel Beauxis, plus gestionnaire que François Trinh-Duc.

Mais on sait également que le numéro 9 du Biarritz Olympique est très apprécié des « gros » qui composent l’actuel 8 de devant. C’est pourquoi on misera une (petite) pièce sur une association Yachvilli – Trinh-Duc.

En ce qui concerne les trois-quarts, il ne serait pas surprenant que les sélectionneurs alignent la paire Mermoz-Rougerie au centre et Vincent Clerc à une aile. Quant à l’autre, la ligne « mondialiste » voudrait qu’elle échoit à Alexis Palisson. Mais un Julien Malzieu pourrait sans doute faire valoir sa forme du moment, qui semble meilleure que celle du néo-Toulonnais. A l’arrière, enfin, l’homme en forme du début de saison est Toulousain, mais ne porte pas de rouflaquettes. Même si une blessure l’a écarté des terrains plusieurs semaines, Clément Poitrenaud devrait porter le numéro 15 face à l’Italie.

Evidemment, les matchs qui se disputeront d’ici au 5 février apporteront vraisemblablement leur lot de blessures ou de contre-performances. D’ici là, les paris sont ouverts…

Lien Permanent pour cet article : http://renvoiaux22.fr/WordPress3/le-groupe-cest-fait-maintenant-lequipe/

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.