«

»

Avr 26

Imprimer ceci Article

Là-bas si Carter y est

Même si ce qui le caractérise est justement sa capacité à accompagner son équipe où qu’elle aille pour disputer ses matchs, le supporter de rugby n’est pas toujours comme Ulysse amateur de beaux voyages. En particulier quand ceux-ci ne sont pas prévus par le calendrier des rencontres.

Ainsi, pour les fans du Racing92, la perspective d’aller jusqu’à Vannes pour assister au match « à domicile » de leur clubs face au SU Agen à l’occasion de la dernière journée de la saison régulière n’est pas forcément la bienvenue. Même si l’idée d’un week-end en Bretagne début mai n’est pas forcément déplaisante, les frais occasionnés par ce déplacement sont loin d’être neutres, d’autant que la formation francilienne est bien partie pour proposer à ses supporters une demi-finale de Top14 à Lyon fin mai, sans parler de la finale de Champions Cup à Bilbao dans trois semaines.

La grogne des Franciliens rejoint celle des Agenais, dont certains avaient déjà réservé leur voyage à Paris. Pour eux aussi, la délocalisation décidée par Jacky Lorenzetti a du mal à passer, d’autant plus que leur club joue le maintien et qu’il y a donc un gros enjeux pour les supporteurs Lot-et-Garonnais. Ceci explique la colère du maire d’Agen qui s’est fendu d’une lettre ouverte pour protester contre ce traitement infligés à ses concitoyens.

Il se murmure que le président du Racing92 n’a pas pris la décision d’aller à Vannes pour saluer sportivement le partenariat de son club avec celui du chef-lieu du Morbihan, mais plutôt parce qu’il a préférer louer sa U-Arena à la chanteuse Beyoncé que d’y faire disputer un match des ciel-et-blanc. Une telle hypothèse serait finalement assez raccord avec les prises de positions de celui qui a clairement placé son acquisition sous le signe de la rentabilité financière. Et entre Beyoncé et le Racing, on ne peut pas dire qu’il y ait match.

Les supporters du Racing, régulièrement raillés pour n’être pas très nombreux, le seront certainement encore moins le 5 mai prochain au Stade de la Rabine. Priés d’aller voir là-bas si Carter y est, ils ne pèsent pas bien lourd dans la balance comptable de Jacky. Pour ce qui est des questions d’argent, ce dernier connaît la chanson. En anglais, de préférence.

Lien Permanent pour cet article : http://renvoiaux22.fr/WordPress3/la-bas-si-carter-y-est/

Facebook comments:


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>