Ibou, le colosse au sourire plus grand que lui

(photo L’Equipe)

Il avait 36 ans, et s’appelait Ibrahim, mais pour tout le monde, c’était « Ibou ». Un colosse, 1m85 pour plus de 100 kg, mais au physique moins impressionnant que le sourire, toujours immense, duquel semblait émaner toute la joie du monde. Ibrahim Diarra est décédé le 18 décembre dernier, des suites d’un accident cardiaque.

Ce week-end, à l’occasion de la 11ème journée du Top14, les clubs et les spectateurs ont rendu un très bel hommage à l’ancien joueur de Castres avec qui il fut champion de France en 2013, et de Montauban, où il remporta le Bouclier de ProD2 en 2006. Entre ces deux dates, on retiendra celle du 9 mars 2008, qui vit Ibrahim Diarra honorer sa seule sélection en équipe de France à l’occasion d’un France-Italie comptant pour le Tournoi des Six Nations.

Emporté par un cœur dont on ne pouvait deviner la fragilité, tant il était immense, Ibrahim Diarra clôture la trop longue liste des rugbymen disparus en 2019. Il laisse dans la peine sa famille, les supporters des différents clubs qu’il a fréquentés, ainsi que tous les amoureux du rugby français.

Renvoi aux 22 présente à ses proches ses plus sincères condoléances.

Lien Permanent pour cet article : http://renvoiaux22.fr/WordPress3/ibou-le-colosse-au-sourire-plus-grand-que-lui/

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.