«

»

Sep 12

Imprimer ceci Article

Du champagne et du brouet

Une semaine avant la Nuit du rugby organisée par la LNR, le Top14 a offert le champagne aux spectateurs de plusieurs des matchs des trois premières journées, à l’image d’un La Rochelle – Clermont particulièrement spectaculaire. Indéniablement, on retrouve chez certains joueurs un appétit de ballons qui semblait les avoir quittés ces derniers mois, à l’instar d’un Matthieu Bastareaud transformé dans son jeu comme dans son physique.

Faut-il en conclure que le championnat de l’élite tricolore est désormais à la hauteur des millions d’euros placés en lui par des présidents-mécènes et des diffuseurs prodigues ? C’est loin d’être certain. Car à côté du rugby pétillant proposé à quelques occasions, le Top14 propose aussi le brouet sans saveur de matchs unidimensionnels physico-physiques hachés par les fautes, les coups de sifflets et les interminables séances de video-arbitrage.

Il ne faut pas croire que l’ordinaire du ballon ovale soit réservé aux promus ou aux moins aisés financièrement des clubs de première division. Les plus riches sont aussi concernés, à commencer par celui du meilleur ami de Bernard Laporte (selon le JDD), Mohed Altrad. Bien que repris par un parangon du rugby d’attaque, Vern Cotter, et renforcé de plusieurs recrues ne détestant pas se passer le ballon dans les intervalles, le MHR n’a pas encore livré son meilleur nectar aux assoiffés de beau jeu.

Ne désespérons pas. Le meilleur est forcément à venir. Avec l’enchaînement des matchs, l’arrivée de la Coupe d’Europe et le retour des internationaux blessés ou au repos, gageons que les grosses cylindrées tourneront plus rond dans quelques semaines. Et qui sait si la perspective pour le treizième au classement de jouer un barrage chez le finaliste de ProD2 plutôt que de descendre directement au purgatoire ne va pas libérer joueurs et entraîneurs de l’angoisse d’une relégation qui, dit-on, leur noue les tripes et réduit leurs ambitions de jeu aux plus strict minimum.

En attendant, vivement la prochaine journée de Top14, histoire de reprendre une petite coupe. C’est qu’on finit par y prendre goût.

Lien Permanent pour cet article : http://renvoiaux22.fr/WordPress3/du-champagne-et-du-brouet/

Facebook comments:


2 Commentaires

  1. Anonyme

    Je considère que les arbitres ne sont pqs responsables des fautes commises par les joueurs. Peut-être le sont-ils davantage de l’utilisation de la video.

  2. FB2

     » hachés par les fautes, les coups de sifflets et les interminables séances de video-arbitrage. » : on est d’accord qu’il s’agit là d’incriminer – bien que le mot soit un peu fort – les joueurs et non les arbitres pour cet indigeste brouet ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>