Bonne nuit les petits !

olympiaCe lundi, la Ligue nationale de rugby organise sa « Nuit du rugby », treizième du nom. Comme l’an passé, le grand raout du rugby pro hexagonal se tiendra à l’Olympia, salle de concert mythique, symbolisant bien ce que le Top14 et le ProD2 aspirent désormais à proposer au public : un spectacle davantage encore qu’un sport.

Seront décernées onze récompenses. Outre les trophées du vainqueur de la Challenge cup et des champions des deux divisions professionnelles qui n’appelleront aucun suspens, seront distingués meilleurs joueurs, staffs, arbitres et essai de la saison 2015-2016.

Après la nouvelle déconvenue du président Boudjellal, a qui le comité directeur de la LNR a refusé un siège, et ce qu’il est convenu d’appeler « l’affaire des corticoïdes » survenue la semaine dernière, on peut s’interroger sur d’éventuels couacs qui pourraient se produire en cours de soirée et ternir le lustre d’une cérémonie se voulant résolument festive. Même si tout a certainement été prévu pour éviter un incident, nul doute que les organisateurs de cette grande fête de famille resteront sur le qui-vive.

Car, à l’image des autres manifestations du même type, il ne sera pas question d’étaler sur la place publique les sujets de fâcherie et de mettre en exergue les inimitiés. Les sourires seront peut-être parfois crispés. Mais gageons qu’il faudra être particulièrement attentif (et que le réalisateur le soit un peu moins et laisse passer l’image à l’écran) pour surprendre une moue désapprobatrice sur le visage des participants.

Pour paraphraser le grand Roger Couderc, et sans faire aux instances dirigeantes le procès d’intention de vouloir endormir l’amateur de rugby sur les sujets qui fâchent, on souhaitera une « Bonne nuit les petits ! » à tous les joueurs qui prendront place aux tables de l’Olympia en espérant être récompensés par un trophée. Qu’ils profitent de cette sympathique et festive parenthèse avant de replonger dans la pression des prochaines échéances hexagonales et européennes.

Et on remettra à plus tard les débats sur l’insuffisance du spectacle proposé sur les pelouses en mauvais état du Top14, par des joueurs soumis à des cadences rendant incontournable un accompagnement médicalisé.

Lien Permanent pour cet article : http://renvoiaux22.fr/WordPress3/bonne-nuit-les-petits/

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.